Coopérer pour protéger l'Oasis

En jouant vous découvrirez les réalités de l’oasis. Au fur et à mesure du jeu vous vous approcherez au plus près de la vie quotidienne des oasiens. L’oasis est un monde de contrastes à l’image de ces pluies qui permettent des récoltes abondantes ou créées des crues dévastatrices. Chaque carte est source d’enseignement sur la réalité oasienne.

Coopérer pour gagner

Pour gagner vos 10 tas d’or vous devrez obligatoirement coopérer et augmenter l’indice de développement de l’oasis.

 

Si l’Oasis est limitée à un indice de 9 vous ne pourrez dépasser personnellement cet indice.

 

Comme dans l’oasis le développement de votre activité dépend du niveau de développement de la société dans son ensemble.

 

 


Faire face aux contraintes réelles des oasis

Chaque carte évènement que vous découvrirez au cours du jeu illustre des phénomènes auxquels les oasis peuvent être confrontées.

Découvrez ci-dessous les dessous de chaque cartes et la réalité des évènements que vous rencontrerez

Poursuivez la découverte en faisant le lien également entre les cartes et l’exposition « En vie d’Oasis »

Contraintes environnementales

Panneaux 5, 7, 8 et 10 de l'exposition

 

L’oasis est caractérisée par une pénurie progressive de la ressource hydrique de surface et un rabattement des nappes, due à une raréfaction des pluies et à la surexploitation des eaux disponibles. Elle est aussi touchée par une diminution de la biodiversité, résultant de la spécialisation agricole, de la perte de valeur économique des espèces endogènes, et de la pression démographique sur le milieu. La dégradation des sols, provient en particulier de la baisse de l'entretien de la fertilité.

Cartes correspondantes

Contraintes agricoles

Panneaux 3, 4, 6, 7, 9 de l'exposition

 

L’agriculture oasienne (qui représente 90% de l’économie des oasis, et occupe 60% de la population active) est affectée par la dégradation du palmier-dattier ainsi que par la baisse de rendements. La concurrence des périmètres irrigués et le morcellement des parcelles entraînent une réduction des surfaces agricoles utiles, et réduit la rentabilité de la plupart des activités.

Cartes correspondantes

Contraintes Socio-économiques et identitaires

Panneaux 8 et 13

 

La paupérisation progressive des agriculteurs et de leurs familles entraîne une émigration masculine massive et une fragilisation des systèmes traditionnels de solidarité et de gestion collective des ressources. De plus, les revenus de l’émigration sont utilisés pour des investissements qui accroissent la pression sur le milieu (maisons, salles de bains, voies carrossables,…) au détriment des investissements productifs.

La marginalisation économique et démographique conduit progressivement les autorités nationales à délaisser ces lieux, voire à promouvoir des modèles de développement qui accroissent leurs difficultés (prélèvement d’eau, urbanisation, périmètres irrigués).

 

Cartes correspondantes

Didacticiel vidéo

Commander le jeu

Un projet du RADDO
Un projet du RADDO

Actualités